Snapdragon 835 ultra mobiles et connectés

Pour Qualcomm, l’intégration d’une puce ARM dans un PC portable en lieu et place du processeur x86 doit permettre à la fois d’en augmenter l’autonomie substantiellement, 50% en plus d’après la marque, mais aussi de profiter des innovations du marché des smartphones. La différence de consommation devrait également permettre la généralisation des ordinateurs portables sans ventilation — et donc complètement silencieux. Qualcomm mentionne notamment l’intégration de modem 4G LTE qui permettra aux ordinateurs portables d’être connectés en permanence, même en veille, mais aussi du réveil instantané comparé à un processeur Intel, auquel nous sommes habitués sur smartphone.

Le principe d’utilisation est de constamment laisser son ordinateur en veille, comme une tablette verrouillée, et le sortir de veille sans même que l’on s’en rende compte — en toute transparence, prêt à servir, avec les dernières notifications déjà reçues. De même les PC Qualcomm promettent une vingtaine d’heures d’autonomie, bien loin de ce que peut apporter même le meilleur ordinateur portable actuel. Microsoft l’a promis : nous aurons enfin le droit à un vrai Windows 10 sur ces plateformes, et pas une adaptation limitée aux applications du Windows Store. C’est là la promesse la plus importante faite par le développeur, qui donne tout son intérêt à la plateforme.

Trois ordinateurs ont pour le moment été annoncés, et sortiront au cours du premier semestre 2018. Ces ordinateurs sont développés par Asus, HP et Lenovo, les trois grands fabricants du monde PC en somme.

1- Asus NovaGo : Asus a misé, comme il en a l’habitude , sur un design très simple en plastique et un prix contenu (entre 700 et 900 euros). Il s’agit d’un PC convertible, grâce à sa charnière 360°, de 13,3 pouces. Il pèse 1,39 kilogramme et est tout de même assez épais à 14,9 millimètres. Sa plus grande force est son autonomie, annoncée à 22 heures en lecture vidéo ( SoC Qualcomm Snapdragon 835, Modem Qualcomm Snapdragon X16 (Gigabit LTE) + eSIM + nanoSIM, 4 ou 8 Go de mémoire vive, 64, 128 ou 256 Go de stockage, Écran tactile IPS Full HD de 13,3 pouces, 2 x USB 3.1 Type-A, 1 x microSD, 1 x HDMI, 1 x jack 3,5 mm )
2- HP Envy x2: HP se tourne plutôt vers les professionnels, en reprenant le même principe d’utilisation que les Surface Pro produites par Microsoft. Plus une tablette avec une pochette munie d’un clavier qu’un ordinateur portable traditionnel, elle avance un design en aluminium pesant 700 grammes seulement pour 6,9 millimètres d’épaisseur et prétend offrir 20 heures d’autonomie en lecture vidéo (SoC Qualcomm Snapdragon 835, Modem Qualcomm Snapdragon X16 (Gigabit LTE) + eSIM + nanoSIM, 4 ou 8 Go de mémoire vive, 64, 128 ou 256 Go de stockage, Écran tactile IPS Full HD de 13,3 pouces, 2 x USB 3.1 Type-A, 1 x microSD, 1 x HDMI, 1 x jack 3,5 mm)

3- Lenovo Miix 630: La Lenovo Miix 630 est ici plus qu’inspirée des Surface Pro, puisque le principe de rattachement du clavier (détachable et inspiré de la gamme ThinkPad) et la béquille sont bien présents. Il pèse tout de même 1,33 kilogramme pour une épaisseur de 15,6 millimètres. Son autonomie annoncée est de 20 heures en lecture vidéo ( SoC Qualcomm Snapdragon 835, Modem Qualcomm Snapdragon X16 (Gigabit LTE) + eSIM + nanoSIM, 4 ou 8 Go de mémoire vive, 64, 128 ou 256 Go de stockage, Écran tactile IPS WUXGA+ de 12,3 pouces, Connectique encore à déterminer)

Laisser un commentaire