Quelle configuration pour la 4K

Avec une grande qualité d’image l’affichage en résolution 4K n’est pas seulement populaire dans l’audiovisuel, le standard de cette résolution joue également un rôle décisif dans le secteur informatique. Pratiquement toutes les innovations en matière de smartphones et d’appareils photo reposent aujourd’hui sur une très haute définition (3840 x 2160 pixels) ou une résolution 4K (4096 x 2160 pixels). Un programme de montage vidéo professionnel ne suffit pas à lui seul pour éditer des vidéos 4K. Le PC doit également être capable de traiter une grande quantité de données. Nous allons examiner de plus près ce qui est important dans le choix d’un ordinateur pour le montage vidéo 4K.
– Un matériel adapté réduit le temps d’attente : fondamentalement, plus la résolution des fichiers vidéo est élevée, plus la puissance de calcul nécessaire au bon fonctionnement du programme de montage vidéo est importante. Les différents composants du PC sont soumis à une utilisation très intensive. Les ordinateurs de série présentent généralement des lacunes dans des domaines spécifiques. Afin d’éviter de longs temps d’attente pendant le montage et le rendu vidéo, une configuration appropriée doit être sélectionnée pour le montage vidéo. La plupart des gens pensent à des cartes graphiques puissantes en relation avec un PC de montage vidéo professionnel. En réalité la carte graphique joue un rôle secondaire, car les programmes de montage vidéo utilisent principalement la puissance de calcul du processeur. La compression du matériel d’image par codec ainsi que le rendu à forte intensité de calcul sont tous deux des tâches du processeur. Ainsi c’est lui qui le rythme. Les logiciels modernes de montage vidéo reposent sur des processeurs multi-cœurs. Par mesure de sécurité, la recommandation du fabricant du logiciel est clarifiée. Quatre cœurs de processeur sont suffisants, six ou huit sont mieux, surtout pour le multitâche. Si les processus d’arrière-plan s’exécutent sans aucun problème sur un noyau intermédiaire, cela favorise la performance pour le montage vidéo. En plus d’avoir autant de cœurs que possible, le CPU doit avoir une fréquence d’horloge élevée et supporter l’hyperthreading. Celui-ci optimise le traitement des différentes parties du programme. Le logiciel d’édition vidéo utilise le principe de l’hyperthreading en préparant l’image suivante lors de l’édition. Pour les multitâches et les personnes qui font beaucoup de rendering, l’hyperthreading est une option prometteuse pour améliorer les performances si la technologie est supportée par le logiciel.
– Quel processeur: l’Intel Core i7 9700K de neuvième génération est particulièrement adapté. Il possède huit cœurs et délivre une fréquence d’horloge maximale de 4,9 GHz ou huit fois 3,6 GHz répartis sur les huit cœurs (horloge de base). De plus, les processeurs de la série K disposent d’un multiplicateur libre, de sorte que chaque noyau peut être overclocké individuellement. Ces processeurs fournissent donc un total de huit cœurs CPU et huit threads pour les calculs, mais ne supportent pas l’hyperthreading. Si le logiciel utilise l’hyperthreading, le même processeur de huitième génération peut être utilisé. Cependant, ce processeur n’a que six cœurs. Si le processeur est overclocké, il génère beaucoup plus de chaleur. Dans ce cas, nous recommandons l’utilisation d’un ventilateur à ailettes de haute qualité avec des heatpipes. Cela refroidit le processeur de manière fiable et est nettement plus silencieux que les simples refroidisseurs de processeur.
– Mais encore … : beaucoup d’espace pour le stockage intermédiaire. Le montage vidéo utilise beaucoup de mémoire. Lors de la découpe d’une vidéo 4K, beaucoup de données y sont mises en mémoire tampon. Plus il y a d’espace, plus il y aura d’applications exécutées en parallèle sur l’ordinateur sans interruption ni retard. Pour les vidéos 4K, le nombre de pixels a quadruplé, passant d’environ deux millions pour la full HD à environ huit millions. Si un PC doit éditer efficacement des vidéos 4K, 32 Go de RAM n’est pas un luxe. Si vous voulez commencer avec 16 Go d’abord et mettre à niveau plus tard si nécessaire, il est important d’utiliser les mêmes modules de mémoire du même fabricant pour l’extension. Des problèmes de compatibilité peuvent survenir avec différents modules.
– Équipement graphique … : comme déjà dit la carte graphique ne joue pas le premier rôle sur le PC de montage vidéo. De nombreux programmes d’édition d’images et de vidéos ne peuvent utiliser la carte graphique que dans une mesure limitée. Cela soulève la question de savoir si une carte graphique séparée est nécessaire ou si le noyau graphique contenu dans le processeur est suffisant. Après tout, les cœurs graphiques embarqués sont de plus en plus puissants. Ceux de la série Intel Core i7 prennent en charge le décodage GPU du codec HEVC/H.265 pour la vidéo 4K. C’est suffisant pour le post-traitement occasionnel de vidéos. Cependant, si l’ordinateur est principalement utilisé pour le montage vidéo, y compris les effets visuels complexes, il va rapidement pousser la puce graphique aux limites du processing. Une carte graphique séparée avec sa propre mémoire graphique sera nécessaire : elle assurera un flux de travail fluide. De plus, la carte graphique décharge le processeur en envoyant toutes les sous-tâches au GPU (Graphic Processor Unit) qui peuvent survenir pendant le fonctionnement du PC. Une carte graphique supplémentaire est également recommandée si plusieurs moniteurs 4K sont connectés au PC et si des applications professionnelles telles que DaVinci Resolve 15 ou Adobe Premiere Pro CC et After Effects sont utilisées. La carte graphique doit fournir des connexions moniteur pour le signal 4K avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz, il peut s’agir de connexions DisplayPort à partir de la version 1.2 et de ports HDMI à partir de la version 2.0. La puissance de traitement de la carte graphique doit être au moins de deux à trois TeraFLOPS (Floating Point Operations Per Second). La carte graphique doit également prendre en charge OpenCL ou CUDA. Un coup d’œil à la description du produit du programme de montage vidéo vous indiquera quelles cartes graphiques ont été utilisées pour tester l’application et ce que le fabricant du logiciel recommande.
– Et les accès aux données … à la vitesse de l’éclair svp! Quand il s’agit de chargement et de rendu rapide,  la mémoire flash est indispensable. Les disques SSD sont non seulement beaucoup plus rapides dans l’accès aux données, mais ils sont également pratiquement silencieux. Les disques durs mécaniques avec leurs disques rotatifs produisent beaucoup plus de bruit lors de l’utilisation intensive du montage vidéo. Un SSD M.2 avec bus PCIe pour le système d’exploitation et un second SSD avec plus de capacité pour les données vidéo du projet en cours sont la bonne solution. Cela permet au logiciel de montage vidéo de fonctionner sans problème. Pour l’archivage de vidéos finies, par contre, on peut certainement utiliser un disque dur qui offre un espace de stockage considérablement peu coûteux.
– Pour une alimentation électrique stable.. La pertinence d’une alimentation électrique de haute qualité est souvent sous-estimée. La qualité et les performances de l’alimentation électrique sont d’une grande importance dans un système de montage vidéo. Depuis la prise murale, le courant circule sous forme de courant alternatif (alternant entre positif et négatif) avec 230 Volt comme alimentation. Le courant alternatif est ainsi converti en courant continu. Les 230 volts sont répartis dans différentes plages de tension et alimentent les différents composants séparément. Cela garantira la stabilité de l’alimentation électrique pour les besoins de puissance élevés à court terme.
– Le son bat aussi le rythme pour le montage vidéo .. Les cartes mères modernes sont déjà équipées de très bonnes cartes son. Pour de nombreux utilisateurs, c’est parfaitement suffisant. Mais si vous voulez avoir un son professionnel lors du montage de vos vidéos, vous pouvez choisir une carte son supplémentaire. Toutefois, cela n’a aucune influence sur la qualité sonore de la vidéo éditée, car elle dépend de la qualité de l’appareil de lecture et de la piste audio.
– Ainsi les composants les plus importants du PC pour le montage vidéo professionnel sont le processeur, la mémoire et un SSD rapide. Le processeur idéal dépend fortement de la conception du logiciel de montage vidéo. Le mieux est de suivre les recommandations du développeur du logiciel. Si vous travaillez régulièrement sur des projets vidéo de grande envergure, un système bien adapté vous fournira des performances optimales en terme de production et d’ergonomie.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de