L’énergie cachée du cloud computing sans fil

cloud computing

La consommation électrique des data centers n’est pas la partie du problème principale, ce serait plutôt celle des réseaux mobiles qui deviennent les plus gros consommateurs d’énergie du cloud (voir étude en PDF sur le lien). Les groupes environnementaux comme Greenpeace font pression sur les géants comme Apple, Amazon ou Microsoft afin qu’ils mettent le cloud computing au fait de l’utilisation des énergies renouvelables (alimentation des data centers qui abritent les serveurs ou résident nos informations numériques). Ce nouveau livre blanc démontre que les centres de traitements de données sont loin d’être le consommateur d’énergie le plus préoccupant en ce qui concerne « l’écosystème du cloud computing sans fil ». Des chercheurs de l’université de Melbourne ont calculé la consommation d’énergie des différents composants utilisés pour prendre en charge les services de cloud computing accessibles via les réseaux sans fil. Leur conclusion est que la consommation d’énergie du cloud computing sans fil risque d’être très importante au regard des data centers qui ne représentent qu’une petite partie du problème. Les appareils personnels compatibles sans fil se multiplient à travers le monde, le plus grand consommateur d’énergie dans le cloud computing sans fil viendra certainement des réseaux mobiles 4G LTE ainsi que des réseaux sans fil en général. Ceux là devraient représenter 90% de la consommation d’énergie d’ici 2015, contre 9% pour les centres de traitements. Ainsi la quantité d’énergie utilisée par le cloud computing sans fil pourrait augmenter de 460% entre 2012 et 2015 !! (cela équivaut à rajouter 4,9 millions de voitures sur les routes) « Trouver des solutions pour remédier au « cloud computing sale » nécessite au minimum une reconnaissance plus étendue de l’écosystème du cloud computing et des besoins énergétiques de chacun de ses composants », préconise le rapport. « Il faut s’efforcer avant tout de rendre les technologies d’accès plus efficientes et éventuellement remanier la façon dont l’industrie gère les données et conçoit le réseau mondial tout entier.» Etude à votre disposition (pdf) :  *** THE POWER OF WIRELESS CLOUD ***

Publié par le 25 avril 2013. Classé dans REVOLUTION. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

2 Réponses pour L’énergie cachée du cloud computing sans fil

  1. Very interesting details you have observed, thank you for putting up.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion