Evolution marché des PC 2017

Les ventes d’ordinateurs ont connu une hausse d’1,6% au premier trimestre en EMEA après avoir notablement plongé un an plus tôt. L’Europe de l’Ouest tire encore mieux son épingle du jeu avec un marché du PC en progression de 3,1%.
Comparé au reste du monde (+0,6%), le marché des PC en EMEA s’est montré plus dynamique au cours du premier trimestre 2017. A en croire IDC, les livraisons ont en effet atteint 17,4 millions d’unités dans la région, soit une progression d’1,6% par rapport à même période en 2016. Le secteur renoue ainsi avec la croissance puisqu’à l’époque les ventes avaient chuté de 14,6%. Mais, de fait, le marché a profité d’un effet de base important qui doit inspirer optimisme mesuré. Au cours des trois premiers mois de l’année en cours, c’est le négoce de notebooks qui a tiré l’ensemble du marché vers le haut avec une hausse en volume de 8,9%. Parallèlement, le nombre de PC de bureau commercialisés s’est contracté de 12%.
L’Europe de l’Ouest, où est fait le plus gros des livraisons d’ordinateurs en EMEA, a réalisé un premier trimestre relativement bon. Toutes catégories de produits confondues (desktops, notebooks, stations de travail), les ventes y ont connu une hausse de 3,1%. Sans surprise, ce sont, là encore, les notebooks qui ont permis ce résultat. Ils ont connu une hausse en volume de 9,2%, rendue possible par des hausses de 7,5% sur le segment grand public et de 11,2% sur le segment professionnel. « L’an dernier la pénurie de modules mémoires et de SSD n’a pas permis de répondre à toutes les demandes. Certaines d’entre elles n’ont pu être honorées qu’au cours du premier trimestre 2017 avec les effets positifs que nous voyons, explique Andrea Minnone, analyste chez IDC. Par ailleurs, les réseaux de distribution IT avait anticipé la pénurie en faisant des stocks pour éviter de trop subir la hausse des prix. »
Dans l’Hexagone et en Allemagne, le marché des PC s’est  particulièrement bien comporté avec des progressions respectives de +8,2 et +5,8% au cours du premier quart de l’année en cours. Des résultats bien différents de ceux de l’Italie, où les ventes ont reculé de 2,6%, de l’Espagne (-2,8%) et du Royaume-Uni (-7,9%). A noter que les chiffre d’IDC ne correspondent pas du tout à ceux publiés par Context qui évalue à -4% (-1,9% en France) l’évolution du marché des PC en Europe de l’Ouest entre janvier et février derniers. Une différence qui tient peut-être, au-delà du fait que Context n’analyse des chiffres que sur deux mois, à la prise en compte par ce dernier des chiffres des ventes des grossistes alors qu’IDC se basent sur les déclarations des fabricants.
HP a par exemple déclaré 4,28 millions (+4,4%) de PC vendus en EMEA au premier trimestre 2017. Cela fait de lui le premier fabricant de la région avec une part de marché de 25%. Lenovo, le second, a enregistré des ventes en hausse d’1,4% pour une part de marché de 20,7%. En troisième position, on retrouve Dell qui a capté 12% des livraisons de PC dans la région grâce à des ventes en croissance de 9,8%. La meilleure performance du trimestre a été réalisée par Acer, le numéro 4 avec 9,8% de part de marché, qui a écoulé 35,1% de PC de plus. La compilation des parts de marché des 5 premiers fabricants de PC de la zone EMEA montre que le secteur se concentre toujours plus entre leurs mains. Leurs livraisons ont en effet représenté 77,4% de l’ensemble du marché au premier trimestre 2017 contre 74,1% un an plus tôt.

Publié par le 9 mai 2017. Classé dans ORIGINAL TECH. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion