Elon Musk et le voyage rapide sur Terre

Elon Musk aimerait pouvoir utiliser ses futures fusées réutilisables BFR pour relier n’importe quels points du globe en moins d’une heure. L’ambitieux PDG de SpaceX Elon Musk tenait une conférence hier concernant ses futurs plans pour Mars et la Lune. Mais il était également question d’un projet pour notre bonne vieille planète bleue. Un projet prometteur, mais qui pose encore bien des questions de faisabilité : voyager n’importe où sur Terre en moins d’une heure. Avec ses prochaines fusées réutilisables BFR (pour “Big Fucking Rocket”, soit “Putain de Grosse Fusée” dans la langue de Molière) qu’il veut utiliser à l’avenir pour aller dans l’espace, l’homme souhaite en effet proposer une alternative à l’avion pour relier les principales villes du globe. Comme le montre la vidéo ci-dessous, l’objectif serait de voyager en moins d’une heure voire d’une demi-heure entre des lieux dotés de plateformes flottantes dédiées.

L’homme évoque un prix par passager qui pourrait tourner autour de celui actuellement en vigueur dans les avions en économique plein tarif. Conditions de voyage (la vitesse maximum de 27 000 km/h ne doit pas s’encaisser comme ça…), véritable durée du voyage (en comptant notamment l’embarquement via bateau), normes locales et internationales à respecter et bien d’autres éléments rendent la concrétisation de ce projet assurément lointaine. Tout cela reste encore assez théorique, mais Musk déclare commencer à construire sa nouvelle fusée d’ici 6 à 9 mois. Faire un Paris – New York en 30 minutes n’est donc pas encore pour tout de suite…

 

Publié par le 7 octobre 2017. Classé dans GOOD NEWS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion