Bonne compétitivité numérique en Suisse

La Suisse améliore sa compétitivité numérique, elle monte de la 8e à la 5e place dans le dernier classement de l’IMD consacré à la compétitivité numérique. Les bons points: les talents et les entreprises. Les mauvais: la formation au numérique et la cyber_administration.

La Suisse se hisse en 5e position du classement des économies les plus compétitives en matière de numérique dans le nouveau classement réalisé par l’IMD. Basée sur 50 indicateurs, l’étude de la business school lausannoise a pour objet d’évaluer le degré d’adoption et d’intérêt pour les technologies numériques et les transformations qui en découlent dans les pratiques de l’administration, les modèles d’affaires et la société en général. Troisièmes l’an dernier, les Etats-Unis occupent la pole position du classement 2018 devant Singapour, la Suède et le Danemark. Voisines de la Suisse, l’Allemagne pointe au 18e rang et la France au 26e.

Talents: situation mitigée
La Suisse brille particulièrement pour sa capacité à attirer des collaborateurs hautement qualifiés. En revanche, les compétences numériques et technologiques au sein de la population ne sont pas à la hauteur, selon l’IMD. De quoi relancer le débat autour de la formation au digital dans l’école obligatoire. Le cadre règlementaire en matière d’immigration pénalise aussi la compétitivité de la Suisse.

Cyber_administration: à la peine
Autre bémol, la cyberadministration et la numérisation des interactions entre les citoyens et les administrations publiques accusent du retard. L’étude de l’IMD n’est pas la première à signaler ces lacunes et il faudrait sans doute analyser dans quelle mesure ces évaluations tiennent compte du caractère fédéral du pays.

Entreprises: cap sur l’innovation
Enfin, la Suisse marque des points grâce à ses entreprises. Elle est en tête du classement au niveau du transfert technologique entre le monde académique et les entreprises, et occupe la quatrième position en termes de firmes innovantes. (Rodolphe Koller, ICT)

Poster un Commentaire

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des